top of page
Decorative graphic
Protéine Spike - Graphène
L'humanité
EN GRAND DANGER
Même les Simpsons le savent
Graphène - Trames dans le cerveau -
Graphène PHOTO.png

Bonjour, je suis étudiant en 5e année de médecine,
 

Ce vaccin est un tueur d'humain à “long terme" tout de suite vous y croyez, mais attendez quelques années. Je vais vous passer un extrait d'un cours sur les vaccins ARN (qui sont a l'étude depuis plus de 20 ans donc le vaccin était déjà dans les tubes à essais bien avant la COVID-19. Ce qui veut dire que dès le début on nous a menti ).
 

Les conséquences d'une intégration ratée du gène issu de l'ARN messager dans votre ADN peuvent être dramatiques, et c'est là le principal danger de cette forme de vaccination. En effet, un gène invalidé par une intégration en son sein peut tout à fait gêner la synthèse de protéines essentielles au bon fonctionnement de l'organisme. Pire, il pourrait toucher un gène dont l'altération provoquerait un comportement cellulaire cancéreux. Vous développeriez alors une tumeur. On estime en effet aujourd'hui qu'un cancer sur six serait dû à un virus. Et la principale raison est justement que ces virus viendraient perturber le fonctionnement génétique de nos cellules.
 

Un autre risque, et non des moindres est le suivant : Notre système immunitaire fonctionne aussi de cette façon. Lors de leur synthèse, les anticorps de notre organisme apprennent à reconnaître ce que l'on appelle le soi et le non-soi. Cela veut tout simplement dire qu'ils apprennent à reconnaître nos propres cellules... pour ne pas les attaquer.

Pour les reconnaître, les anticorps analysent ce qu'on appelle des marqueurs du soi que toutes nos cellules possèdent.
 

Or l'intégration d'un virus au sein de notre ADN peut aussi perturber ces marqueurs. Les cellules de notre corps qui auraient intégré l'ARN messager risqueraient alors de ne plus être reconnues par nos anticorps comme étant des cellules du soi, et donc pourraient se faire attaquer dans une logique simple de défense immunitaire. On appelle ce principe, une réaction auto-immune. Vous avez sûrement entendu parler de cela. Une maladie dite auto-immune est une pathologie dont les cellules de notre système immunitaire se mettent à attaquer nos propres cellules qu'elles prennent pour des cellules étrangères (racistes !).
 

Dans le cas de la COVID-19 : c'est encore plus simple. En effet, l'ARN messager est supposé coder pour des protéines... de la COVID-19. Donc ça veut dire que vos propres cellules vont se mettre à coder des protéines étrangères. Dans de récentes études, les réactions auto-immunes suite à une vaccination par mARN sont encore trop fréquentes pour permettre une généralisation de son utilisation.

                    Une protéine spike plus toxique que prévu                                        Le graphène pour coloniser votre cerveau
             - Jean Jacques Crevecoeur, conférencier belge -                                  - Philippe A. Jandrok, écrivain français -
Graphène - Supraconducteur -
graphene-supraconducteur.jpg
                            Ricardo Delgado - Bio statisticien -                                                               Graphène et nano-infection
Le variant Epsilon, résistant aux sérums ARN
Le variant Epsilon, résistant aux sérums ARN.jpg
                               L'aluminium dans les vaccins                                                   Protéine Spike : L'arme du crime (presque) parfait
Variants-alpha-beta-gamma-delta-epsilon-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-emergence
032a85aa-variants-alpha-beta-gamma-delta-epsilon-coronavirus-sars-cov-2-covid-19-emergence
                    L'oxyde de graphène nous colonise                                                    Comment dégrader l'oxyde de graphène ?
SPIKE CORPS.JPG
L'antidote à la protéine Spike
La suramine contenue dans les aiguilles de pin, comme le préconise le Dr Judy Mikovits (voir publication N°1 en page d’accueil de ce site).
Préparer 1 litre de thé aux aiguilles de pin et buvez-en tout au long de la journée (toutes les informations : Parution N°7 en page d’accueil  et cliquez sur les photos ci-dessous pour ouvrir les dossiers :
ANTIDOTE 3.JPG
AIGUILLES 5.jpg
Aiguilles de pin                                                         Aiguilles de pin
Commandez
l'antidote
Dr Astrid Stuckelberger
- Le faux vaccin et l'oxyde de graphène -
graphene-3193185_960_720.webp
Les antidotes au graphène

Les antidotes au graphène sont assez nombreux, et ça, c’est plutôt une excellente nouvelle, puisqu’il suffit de puiser dans les antioxydants sous forme de compléments alimentaires pour parvenir à neutraliser l’oxyde de graphène. Il est donc possible de dégrader l’oxyde de graphène et même réduire totalement sa toxicité.

Voici la liste des meilleurs antioxydants pour dégrader l’oxyde de graphène, en commençant par le plus intéressant. Demandez l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien :

  1. NAC (N-Acetyl-L-Cysteine) en 600 ou 750 mg. 1gélule le matin ;

  2. Glutathion (Liposomal de préférence, vous pouvez aussi l’associer à la vitamine C, pour une action synergique. 400 ou 500 mg/jour : Il est possible d’alterner : 8 jours de NAC, puis 8 jours de Glutathion.

  3. Shilajit : Nettoyant profond, il neutralise les toxines environnementales (plastiques, produits chimiques, métaux lourds, résidus de médicaments) que nous respirons, que nous mangeons, que nous buvons ou que l’on nous inocule. 250 mg/jour. Tout sur le shilajit : https://dvfthailand.wixsite.com/shilajit ;

  4. Zinc : Participe à la synthèse de l'ADN. 50 mg/jour ;

  5. Astaxanthine est une algue très riche et très concentrée en antioxydants. 5 mg/jour ;

  6. Quercétine : Renforce les défenses naturelles de l'organisme. Possède également des vertus anti-inflammatoires et antihistaminiques. 200mg/jour ;

  7. Vitamine D3. 125 mg (5000 IU) et en période non-ensoleillée, vous pouvez prendre 250 mg ;

  8. Chardon-Marie, protecteur du foie et de l’estomac. 3.5 gr/jour ;

  9. Mélatonine : Action radio protectrice. Les champs magnétiques inhibent la mélatonine et empêchent le corps de la sécréter de façon naturelle, d'où la nécessité de se supplanter. La mélatonine régule les cycles du sommeil. De 1 à 3 mg le soir, 30 minutes avant de se coucher.

La mélatonine est le seul complément alimentaire que vous devez prendre le soir, tous les autres se prennent le matin, après le petit-déjeuner.

coronavirus-sars-cov-2-covid-19_6251526.jpg
bottom of page